Lundi au Vendredi de 8h à 20h

Fermé Samedi et Dimanche

01.46.39.89.89

contact@ishh.fr

26 Boulevard Victor Hugo

92200 Neuilly-sur-Seine

Mammographie Echographie IRM Scanner

On m’a prescrit une mammographie/une échographie/une IRM/ un scanner

Qui effectue la mammographie ou l'échographie ?

La mammographie et l’échographie sont effectuées par le radiologue. Elles permettent de faire un diagnostic, de constater des anomalies, mais pas forcément de trancher. C’est pourquoi on prescrit après elle une biopsie. C’est également le radiologue qui l’effectue (il transmet ce qu’il a prélevé au pathologiste). Ces trois examens forment le trépied classique du diagnostic.

Qu'est-ce qu'une IRM ?

  • IRM signifie « imagerie par résonance magnétique ». En effet, l’appareil d’IRM est un gros aimant. Les protons (infimes particules) de votre corps réagissent à son champ magnétique puis reprennent leur position initiale. C’est ce mouvement que capte l’appareil. Plus la zone du corps est dense (les os, par exemple) plus le signal capté est intense (l’air ou la graisse renverront un signal de moindre intensité). On obtient ainsi une image « en coupe » de la partie de votre corps qu’on souhaite examiner.
  • Le radiologue règle les paramètres de l’appareil en fonction de ce qu’il veut observer. Certains tissus ayant une densité comparable, il peut décider d’injecter dans votre bras (via un cathéter) une solution qui va souligner les contrastes. Cette solution est très bien supportée. Il ne vous est pas nécessaire de vous présenter à jeun.

Comment cela se passe-t-il ?

  • Après avoir laissé dans votre cabine vos lunettes, chaussures, objets métalliques (bijoux, montres, téléphone que vous aurez éteint, cartes magnétiques…), votre soutien-gorge et vos éventuelles prothèses dentaire ou auditive, vous vous allongerez sur un lit confortable. Vous « n’entrez » pas dans l’appareil, c’est lui qui se déplace au-dessus et autour de vous.
  • Votre collaboration est essentielle : vous ne devez pas bouger durant l’examen et bloquer votre respiration quand on vous le demande.
  • Vous entendrez des « boum boum » pendant l’examen. L’IRM est bruyante mais indolore, sans aucun danger, et dure en moyenne 20 mn. Les séquences d’acquisition des images, durent 2 à 8 mn, et sont séparées par des intervalles de silence. Pour certaines acquisitions (IRM des vaisseaux ou IRM du sein, par exemple), le radiologue doit traiter les images sur la console informatique, ce qui est assez long et complexe.
  • L’ensemble de l’examen dure de 15 à 20 mn. Mais il vous faudra attendre (en moyenne 30 à 45 mn) que le radiologue sélectionne vos clichés afin d’établir son diagnostic, de le dicter et de vous rencontrer pour vous communiquer les résultats de votre examen. Le temps moyen de séjour dans le service est de 90 minutes, de l’arrivée au départ avec le compte-rendu et le dossier complet (documents et CD-ROM).
  • Certaines personnes trouvent angoissante l’idée d’être enfermée dans ce grand anneau. Sachez que ce tube n’est pas fermé, ni côté tête, ni côté pieds, que l’équipe médicale vous voit et vous entend en permanence pendant l’IRM. N’hésitez pas avant l’examen, à faire part de vos préoccupations et à poser les questions que vous jugez importantes.

Y a-t-il des contre-indications à l'IRM ?

  • L’IRM est absolument contre-indiquée aux personnes qui portent un pacemaker ou un défibrillateur cardiaque, un implant magnétique, unneurosimulateur ou un stimulateur de croissance osseuse, un système électronique implantable de régulation de pompe ou de matériel d’abord vasculaire pour injection automatisée de médicament (pompe à insuline par exemple). Si vous êtes dans un de ces cas, il existe d’autres techniques d’imagerie médicale qui vous seront accessibles.
  • L’IRM peut être contre-indiquée aux personnes qui portent un filtre Du un stent intra vasculaire, des clips cérébraux, un implant oculaire, orthopédique ou une prothèse métallique, un système d’occlusion d’un canal artériel perméable / d’une communication inter auriculaire ou inter-ventriculaire. Ce risque de contre-indication s’applique également aux femmes enceintes ou allaitantes et aux personnes qui ont reçu des éclats métalliques. N’oubliez pas de prévenir l’équipe médicale si vous êtes dans un de ces cas. Votre radiologue décidera si oui ou non l’IRM peut être réalisée.

Qu'est-ce qu'un scanner ?

  • Un scanner est un appareil d’imagerie médicale qui utilise des rayons X. Il comporte un lit d’examen, sur lequel le patient est allongé, et un anneau qui va tourner autour du patient en émettant des rayons X. Ceux-ci vont traverser la région à étudier. En fonction de leur densité, les tissus vont retenir une partie variable de ces rayons.
  • On obtient ainsi une image « en coupe » de la partie de votre corps qu’on souhaite examiner (en anglais, « to scan » n veut dire « trancher ») : les parties les plus denses apparaissent en blanc, les moins denses en noir.
  • Le radiologue règle les paramètres de l’appareil (épaisseur de la coupe, taille de la zone à étudier…) en fonction de ce qu’il veut observer.
  • Certains tissus ayant une densité comparable, il peut décider d’injecter dans votre bras (via un cathéter) une solution qui va souligner les contrastes. Cette solution est généralement bien supportée. Il est possible que vous ressentiez une sensation de chaleur passagère lors de l’injection. Dans de rares cas, elle provoque des nausées. Il est donc nécessaire de vous présenter à jeun depuis au moins 3H avant l’examen.

Comment cela se passe-t-il ?

  • Vous vous allongerez sur un lit confortable. Vous « n’entrez » pas dans l’appareil, c’est un anneau qui se déplace au-dessus et autour de vous.
    L’appareil est très silencieux et son utilisation ne présente aucun danger. Il est ouvert côté tête et côté pieds.
  • Durant l’examen, vous n’êtes pas seule. Derrière la vitre, l’équipe médicale (radiologue et manipulatrices) vous voit et vous entend parfaitement.
  • Votre collaboration est essentielle : vous ne devez pas bouger durant l’examen et bloquer votre respiration quand on vous le demande.
  • L’examen a une durée variable en fonction de la région examinée, de quelques dizaines de secondes à quelques minutes. Mais il vous faudra attendre (en moyenne 30 à 45 minutes) que le radiologue sélectionne vos clichés afin d’établir son diagnostic, de le dicter et de vous rencontrer pour vous communiquer les résultats de votre examen.
    Le temps moyen de séjour dans le service est de 90 minutes, de l’arrivée au départ avec le compte-rendu et le dossier complet (documents et CD-ROM).

J’ai déjà été soignée, pourquoi me prescrit-on à nouveau ces examens ?

On recourt à la mammographie, à l’échographie et à l’IRM pour la surveillance des anciennes patientes. Ces outils permettent de dépister les évolutions ultérieures de la maladie.

Actualités et Informations

Les praticiens de l’ISHH publient régulièrement des actualités et informations relatives aux traitements du cancer du sein. Découvrez leurs dernières publications

16 septembre 2019

Le cancer du sein chez l’homme

Cancer le plus fréquent chez la femme, le cancer du sein reste rare chez l’homme et représente moins de 1 % des cancers masculi

par ISHH