Lundi au Vendredi de 8h à 20h

Fermé Samedi et Dimanche

01.46.39.89.89

contact@ishh.fr

26 Boulevard Victor Hugo

92200 Neuilly-sur-Seine

 

L’oncologie médicale

ISHH  >  Departments  >  L’oncologie médicale

L’oncologie médicale

 

Oncologie cancer du sein

Généralités sur l’oncologie médicale

L’oncologie médicale est une spécialité de la médecine dédiée au traitement médicamenteux des cancers.

Les oncologues ont des connaissances poussées sur les mécanismes des cancers, ainsi que sur les modes d’action et les effets secondaires des traitements existants.

Le rôle de l’oncologue est significatif dans la prise en charge du cancer du sein, quelle que soit l’étape de la maladie.

Présentation de la discipline

Autrefois nommée carcinologie, l’oncologie tire son nom des termes grecs « onkos » et « logie » signifiant respectivement « masse » et « étude ».

Reconnue en France comme une branche de la médecine à part entière depuis 1988, l’oncologie est une discipline consacrée au traitement des tumeurs cancéreuses.

Les oncologues sont spécialisés dans le traitement de toutes les tumeurs, excepté les tumeurs malignes du sang qui appartiennent à une autre spécialité médicale, l’hématologie.

 

Les progrès constants de la médecine, et notamment l’arrivée des traitements personnalisés, font de l’oncologie une discipline en pleine évolution.

Le rôle de l’oncologue est de coordonner les soins prodigués au patient, de tester sa tolérance aux traitements médicamenteux et de surveiller l’évolution du cancer.

Il rencontre souvent la patiente dès qu’une tumeur est suspectée, le suit durant toute la phase de son traitement du cancer et, le cas échéant, assure le suivi durant la phase de rémission.

 

Voies de traitements actuelles du cancer du sein

Différents traitements peuvent être envisagés pour prendre en charge un cancer du sein en fonction de sa catégorisation, de sa nature, mais aussi du cas personnel de la patiente.

 

La chirurgie oncologique

Lorsque le cancer est localisé, il peut le plus souvent être traité par une opération chirurgicale visant à extraire les cellules cancéreuses du sein.

Cette opération peut consister soit en l’ablation de la tumeur et d’une petite partie des tissus du sein, soit en l’ablation du sein dans son intégralité.

Dans le premier cas, un traitement par radiothérapie vient généralement compléter la chirurgie oncologique.

Dans les deux cas, l’opération peut comprendre une exérèse des ganglions sentinelles ou de la chaîne ganglionnaire complète.

 

L’oncologie médicale

S’il existe des facteurs de récidive ou que le cancer est de type métastatique, un traitement médicamenteux peut venir compléter la radiothérapie et la chirurgie oncologique.

Parmi ces différents traitements, les plus répandus sont la chimiothérapie, l’hormonothérapie et les thérapies ciblées.

 

La chimiothérapie est un traitement médicamenteux qui peut être administré par voie orale ou injectable.

Elle fait intervenir une ou plusieurs substances antitumorales, chaque protocole étant déterminé par l’oncologue en fonction du type de cancer et du cas de la patiente.

La chimiothérapie est un traitement agressif qui peut entraîner de nombreux effets secondaires devant parfois faire l’objet de traitements complémentaires.

 

L’hormonothérapie est un traitement administré par voie orale en complément ou en remplacement de la chimiothérapie.

Elle se montre efficace sur les types de cancers répondant aux hormones, notamment en empêchant les tumeurs de capter les hormones nécessaires à leur développement.

Dans le cas de cancers du sein hormonosensibles, une ovariectomie peut être proposée afin de supprimer les organes majeurs de production des hormones responsable du développement du cancer.

 

La thérapie ciblée est un traitement ciblant certaines caractéristiques bien précises des cellules cancéreuses.

Ce traitement innovant permet de mieux conserver les cellules saines (contrairement à la chimiothérapie et à la radiothérapie) tout en étant plus efficace sur les cellules atteintes.

 

Quelques données épidémiologiques en France sur le cancer du sein

En France, 399 626 nouveaux cas de cancers (tous cancers confondus) ont été diagnostiqués en 2017.

La même année, les différents cancers causaient 150 303 décès, dont 84 100 chez l’homme et 66 203 chez la femme.

11 833 de ces décès chez la femme sont dus au cancer du sein, soit 17,9 % du nombre total des décès par cancer féminin.

 

Plus répandu que tous les autres types de cancer féminin, le cancer du sein dénombrait 58 968 nouveaux cas en 2017, soit 31,8% des cancers chez la femme.

L’âge moyen de survenu d’un cancer du sein chez la femme est de 63 ans, et l’âge moyen de décès est de 73 ans.

Environ 50% des cancers sont décelés chez la femme de plus de 65 ans. Sur la période de 2005 à 2010, la survie à 5 ans est estimée à 87 % et celle à 10 ans à 76%.

Si l’incidence du cancer a fortement augmenté entre 1980 et 2000, il est probable que ces données soient dues à une amélioration des méthodes de dépistage et non à une recrudescence des cancers.

Le taux de mortalité a, quant à lui, légèrement baissé depuis 1980.

Les médecins du département d’oncologie médicale

Eric Charles Antoine oncologue médical

Eric-Charles Antoine
Oncologue médical

Jean Francois Llory oncologue

Jean-François Llory
Oncologue médical

Jean Michel Vannetzel oncologue radiothérapeute

Jean-Michel Vannetzel
Oncologue médical