Lundi au Vendredi de 8h à 20h

Fermé Samedi et Dimanche

01.46.39.89.89

contact@ishh.fr

26 Boulevard Victor Hugo

92200 Neuilly-sur-Seine

PET Scan ou TEP Scan

On m’a prescrit un PET Scan (ou TEP Scan)

Pourquoi me prescrit-on cet examen ?

Le PET Scan est prescrit quand le médecin souhaite se donner des moyens supplémentaires de s’assurer que la maladie reste localisée, de conforter le diagnostic de rémission ou au contraire de rechercher une récidive occulte. Qu’on vous le prescrive n’est pas, en soi, un bon ou un mauvais signe, c’est une précaution supplémentaire.

Qu'est-ce que le PET Scan ?

Le PET Scan est un outil d’imagerie récent et très performant, il s’agit d’un examen « corps entier » c’est-à-dire que le médecin nucléaire examinera l’ensemble de votre organisme. Cet appareil est rare à l’échelle du territoire national. Les patientes de l’ISHH peuvent en bénéficier dans des délais très brefs dès leur médecin le juge nécessaire.

Qui va m'examiner et où cela se passera-t-il ?

Le PETscan ou TEP (Tomographie par Emission de Positons) est un examen de médecine nucléaire.
La clinique Hartmann ne dispose pas de ces équipements rares et coûteux en son sein, mais c’est un médecin membre de l’ISHH qui va réaliser l’examen, dans un établissement voisin de la clinique.

Comment cela se passera-t-il ?

  • Cet examen est une « exploration corps entier » : on va examiner tous vos organes (cerveau excepté). Vous resterez entre 2 et 3 heures dans le service. Vous devrez impérativement être à jeun 6 heures avant l’examen.
  • Vous serez reçue par le médecin nucléaire. Vous serez installée au calme et une infirmière va vous injecter, par perfusion, un « sucre radioactif » qui a la capacité de se concentrer dans les cellules tumorales. Cette irradiation est indolore, sans danger et ne provoque aucune allergie (elle n’est contre-indiquée qu’aux femmes enceintes). Seule contrainte : vous devrez vous reposer (sans lecture ni musique) pendant une heure pour que le produit se diffuse dans votre organisme.
  • L’examen proprement dit dure environ 20 mn, à l’issue desquelles vous devrez patienter une dizaine de minutes, le temps qu’on s’assure de disposer de toutes les données nécessaires. Ne soyez pas étonnée que les soignants restent à distance de vous pendant tout l’examen : quotidiennement exposés aux produits radioactifs, ils veillent à limiter leur irradiation.
  • Le traitement des données informatiques recueillies dure près d’une heure. Aussi, ne vous étonnez pas qu’on ne vous remette pas immédiatement les résultats de l’examen. Ils seront communiqués le jour même à votre médecin.

Comment cela se passera-t-il ?

  • Le médecin nucléaire va vous injecter un « traceur radioactif ». Cette irradiation est indolore, sans danger et ne provoque aucune allergie (elle n’est contre-indiquée qu’aux femmes enceintes).
  • Il faut 2 à 3 heures pour que ce produit se fixe sur vos os. Vous pourrez alors rester au centre d’examen ou vous absenter pendant ce temps. Il n’est pas nécessaire d’être à jeun.
  • Une gamma-caméra se déplacera au-dessus et au-dessous de votre corps, des pieds à la tête. Il est possible que le médecin s’attarde sur certaines parties du corps pour centrer ses clichés. Cet examen dure de 15 à 30 mn.
  • Le résultat vous sera communiqué à la fin de l’examen et les clichés vous seront remis sur simple demande. Le compte-rendu de l’examen sera expédié dans les 24 heures à votre médecin.

Est-ce un mauvais signe de me voir prescrire cet examen ?

  • Non ! La scintigraphie osseuse est réalisée quasi systématiquement chez toute femme présentant une lésion du sein. Elle permet de « cartographier votre squelette » : on s’assure que vous ne présentez pas de lésion osseuse et l’on dispose alors d’une « carte » de référence pour surveiller votre squelette par la suite.
  • Au cours de la surveillance, votre médecin peut choisir de surveiller systématiquement et régulièrement votre squelette. Le plus souvent, il prend cette décision devant des douleurs suspectes et/ou lors de l’élévation de marqueurs tumoraux : on recherche alors des lésions osseuses.
  • Chez les patientes présentant des métastases osseuses connues, la scintigraphie reste indispensable, toujours en complément du PETscan, afin d’évaluer leur régression, leur stabilité ou leur éventuelle progression.

Actualités et Informations

Les praticiens de l’ISHH publient régulièrement des actualités et informations relatives aux traitements du cancer du sein. Découvrez leurs dernières publications