01.88.31.15.93

Secrétariat médical

Lundi au Vendredi de 8h à 20h

Fermé Samedi et Dimanche

26 Boulevard Victor Hugo

92200 Neuilly-sur-Seine

Suivez-nous
dépistage cancer du sein avec le test Mammorisk

Le test Mammorisk: Mieux dépister le cancer du sein avec une nouvelle consultation dès 40 ans à l’ISHH

Par le Dr Elisabeth Russ, Pathologiste Medipath Paris-Seno

Le Dépistage du cancer du sein en France

En France on diagnostique chaque année près de 60 000 nouveaux cancers du sein. Cette maladie provoque 12 000 décès par an soit une femme toutes les heures! Peut-on mieux faire ? Certainement.

Aujourd’hui, le dépistage organisé, avec une mammographie tous les deux ans, n’attire pas les foules : moins de 50 % des femmes de 50 à 74 ans y participent. Il faut souligner que ce dépistage ne tient compte que d’un seul facteur de risque : l’âge.

Mais il en existe d’autres: gènes de prédisposition, antécédents familiaux, surpoids, puberté précoce, ménopause tardive, prise d’estrogènes prolongée, sédentarité etc… L’objectif de la nouvelle consultation de dépistage, mise en place à l’Institut du Sein Henri Hartmann, est de pouvoir indiquer à chaque femme quel est son risque de développer cette maladie et à partir de quel âge elle doit commencer les examens d’imagerie. Et à quel rythme les programmer.

Mais ce calcul du risque ne s’effectue pas à la légère, il est évalué de façon scientifique. Cette consultation repose sur un outil fiable: le test MammoRisk.

À qui s’adresse le test Mammorisk ?

Le test Mammorisk s’adresse aux femmes à partir de 40 ans n’ayant jamais eu de cancer mammaire.

Il comporte:

  1. Un questionnaire médical pour préciser les facteurs de risque,
  2. Une mammographie pour évaluer la densité mammaire, car plus les seins sont denses, plus le risque est élevé,
  3. Un test salivaire pour analyser la présence de variations génétiques fréquentes, associées à une augmentation ou à une diminution du risque de cancer du sein.

Etape du test Mammorisk

 Résultats du test Mammorisk :  établir un programme de suivi personnalisé

Un mois plus tard, une seconde consultation médicale permettra aux femmes de connaître les résultats du test génétique et de recevoir leur programme de dépistage personnalisé, adapté à leur niveau de risque.

Certaines devront réaliser leurs mammographies tous les deux ans, à partir de 50 ans comme il est prévu dans le dépistage organisé. D’autres, en revanche, devront être suivies de façon plus précoce et plus rapprochée.

Cette consultation de dépistage personnalisé de l’Institut du Sein Henri Hartmann permet aussi au médecin de donner des conseils de prévention, notamment recommander une activité sportive régulière protectrice vis-à-vis du cancer du sein et une modération de la consommation d’alcool dont on sait aujourd’hui qu’elle constitue un facteur de risque démontré de cette maladie.

 

Vidéo de présentation du test Mammorisk