Lundi au Vendredi de 8h à 20h

Fermé Samedi et Dimanche

01.46.39.89.89

contact@ishh.fr

26 Boulevard Victor Hugo

92200 Neuilly-sur-Seine

Cancer du sein et vie de couple

Réinventer la vie de couple face au cancer du sein

Une chirurgie qui modifie le corps, un traitement qui réduit la libido, les traitements chirurgicaux et médicamenteux d’un cancer du sein peut avoir de lourdes conséquences sur la vie conjugale. La maladie oblige à repenser l’équilibre du couple.

Le changement du regard de la patiente sur elle-même

Les patientes ayant subi une mastectomie (c’est-à-dire une ablation du sein) sont, chaque année, au nombre de 20 000. Seulement 15 % de ces femmes bénéficient d’une reconstruction du sein. Cela signifie donc qu’un grand pourcentage de femmes, « les Amazones », doivent vivre au quotidien avec cette nouvelle apparence.

Face à de telles modifications corporelles, il est facile de perdre son estime de soi et ne plus se sentir féminine. Les patientes éprouvent souvent de la honte, et ne veulent pas imposer leur image « diminuée » à leur conjoint. Elles peuvent aussi parfois éprouver le besoin de regagner leur féminité dans les yeux d’un autre homme. Ces modifications corporelles peuvent avoir un impact néfaste sur la vie de couple, et parfois entraîner une séparation.

C’est pourquoi il est important de travailler sur l’acceptation de ce nouveau corps, et cette asymétrie mammaire.

Reprendre possession de son image, se trouver séduisante est une étape capitale pour aider à maintenir un bien-être personnel ainsi qu’un bon équilibre de sa vie de couple.

 

 

L’impact des traitements sur la libido et la vie sexuelle

En plus des modifications corporelles liées à la chirurgie, les traitements d’un cancer du sein peuvent avoir un impact sur la vie sexuelle d’une femme. La chimiothérapie, l’hormonothérapie, et parfois même les antidépresseurs influent sur la libido et tendent à provoquer une sécheresse vaginale. La sexualité du couple s’en retrouve souvent impactée.

Les troubles de l’image corporelle, la perte d’estime de soi, la déconnexion à son propre corps de femme sont autant de causes qui peuvent aussi modifier l’équilibre de sa vie sexuelle. La femme ne se sent plus désirable. Le conjoint peut se retrouver dans une situation délicate face à ce nouveau corps qu’il ne reconnaît pas, et peut craindre une baisse de performances.

Tous ces facteurs compliquent la vie sexuelle du couple. L’équilibre de la vie à deux est à repenser : pour la femme, se réapproprier son corps et sa féminité. Pour l’homme, garder une approche douce et bienveillante. Réinventer une vie sexuelle à deux demande alors quelques ajustements.

L’intervention d’un professionnel permet de faire le lien dans ces moments difficiles, afin de rétablir le dialogue dans le couple

Comment surmonter les difficultés de communication

Si certains couples échangent librement, d’autres peuvent tomber dans le mutisme comme manière de se protéger. Renforcer la communication au sein du couple est primordial. Le conjoint doit se montrer rassurant, sans pour autant nier l’existence de la maladie, afin de soutenir au mieux sa compagne durant cette étape. La femme atteinte de cancer du sein doit pouvoir se détacher de ce sentiment de responsabilité et de culpabilité, sans pour autant négliger les inquiétudes de son conjoint.

Parfois, les difficultés sont telles qu’il est quasiment impossible d’arriver à maintenir un bon équilibre au sein de sa vie de couple, sans se faire aider par un tiers. Au-delà du soutien des proches, il peut être judicieux de consulter un psychologue.

L’intervention d’un professionnel permet de faire le lien dans ces moments difficiles, afin de rétablir le dialogue dans le couple, partager les souffrances dans le but d’atténuer la peine de chacun, tout en maintenant un contact social, nécessaire au maintien du bien-être du couple face à la maladie.

 

L’attention à porter aux difficultés du conjoint dans ces situations bouleversantes

Le cancer du sein connaît un taux de survie important. Pourtant, face à la maladie, c’est la mort et le danger vital que beaucoup de personnes perçoivent. Face à cette perspective, le conjoint peut ressentir des angoisses liées à la mort, à la perte de l’être aimé. Ces angoisses peuvent déclencher un sentiment de culpabilité chez la femme atteinte de cancer du sein. Elles peuvent être également source de ressentiment chez la patiente, qui se sent alors dépossédée de sa maladie.

Le conjoint, quant à lui, peut aussi se sentir dépassé par la maladie, ne savant que faire pour aider au mieux la femme malade.

Faire intervenir un professionnel auprès de son conjoint peut améliorer la communication, et libérer la parole. Il peut intervenir de façon individuelle, ou au sein du couple.

Dans cette situation bouleversante que peut être le cancer du sein, une aide extérieure pourra guider le conjoint dans son rôle d’accompagnant, et faire la lumière quant aux craintes et interrogations qu’il peut parfois garder pour lui, de peur d’accabler sa compagne.

L’accompagnement peut être une étape essentielle afin de se libérer d’un poids, et d’aborder les difficultés rencontrées au sein du couple, sans négliger les émotions du conjoint.