01.88.31.15.93

Secrétariat médical

Lundi au Vendredi de 8h à 20h

Fermé Samedi et Dimanche

48 ter Boulevard Victor Hugo

92200 Neuilly-sur-Seine

Suivez-nous
La chimiothérapie par Taxol intérêts et effets secondaires

La baisse du taux de globules rouges (anémie) chez le patient cancéreux

4.6/5 - (26 votes)

Présentation de la chimiothérapie par Taxol (paclitaxel)

Le Taxol (ou paclitaxel) fait partie de la famille de médicaments contre le cancer, les antinéoplasiques. Il s’agit d’une chimiothérapie qui vise à bloquer ou ralentir la division des cellules cancéreuses.

Indications thérapeutiques du Taxol

Le Taxol est administré soit seul, soit en combinaison avec d’autres médicaments anticancéreux, dans le cadre du traitement d’un cancer métastasé, c’est-à-dire qui s’est propagé à d’autres parties du corps.

Posologie et mode d’administration du Taxol (paclitaxel)

Le Taxol est injecté en intraveineuse, souvent pendant une période de trois heures, une fois toutes les trois semaines. Cependant, le schéma posologique varie en fonction du patient, selon le type de cancer traité, la masse corporelle, les autres médicaments administrés, ainsi que d’autres facteurs. Ce médicament est administré avec précaution, sous la surveillance d’un personnel qualifié, dans un hôpital. Avant le traitement, des médicaments sont prescrits au patient pour prévenir les réactions allergiques que peut provoquer la chimiothérapie par Taxol. Le patient devra également réaliser régulièrement des prises de sang afin de contrôler sa numération globulaire ainsi que ses fonctions hépatiques et rénales.

En cas de fuite à côté de la veine lors de son administration, le Taxol peut abimer les tissus. Dans ces cas, le patient présentera des irritations et des lésions cutanées. Si des brûlures apparaissent, indiquez-le au plus vite au personnel soignant.

Fertilité, grossesse et allaitement avec le  Taxol (paclitaxel)

 

Fertilité grossesse et Taxol

 

Le Taxol est incompatible avec la grossesse. Bien qu’aucune étude n’ait été réalisée sur les femmes enceintes, le Taxol est susceptible de provoquer des lésions importantes sur le fœtus. Si la patiente est en âge de procréer, une méthode de contraception fiable doit être mise en place pendant toute la durée du traitement. En cas de survenue d’une grossesse lors du traitement, informez-en immédiatement votre médecin. De la même manière, l’administration de Taxol est incompatible avec l’allaitement. La chimiothérapie est par ailleurs susceptible d’altérer la fertilité.

Taxol : effets secondaires

Les effets secondaires liés au Taxol et listés ci-dessous sont des effets secondaires couramment rapportés par les patientes, mais ils ne sont pas systématiques. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge. La liste ci-dessous n’est pas exhaustive.  Parlez des effets secondaires du Taxol que vous ressentez à votre médecin ou à votre pharmacien, qui sauront vous orienter quant à la conduite à tenir.

 

Effet secondaire du Taxol : Risques d’infection accrus

L’un des effets secondaires du Taxol est de faire baisser votre taux de globules blancs. Cela a pour conséquence de davantage vous exposer au risque d’infection, d’anémie ou de fatigue. Pour vous protéger, tenez-vous à distance des personnes malades et lavez-vous souvent les mains. Si vous avez l’impression d’avoir de la fièvre, vérifiez que votre température n’excède pas 38°C. Si c’est le cas, prévenez votre médecin pour qu’il vous prescrive une prise de sang et éventuellement des antibiotiques.

Effet secondaire du Taxol : Perte des cheveux

Le traitement de chimiothérapie par Taxol peut entraîner la chute des cheveux, des cils, des sourcils et/ou des poils. La chute intervient en général environ deux semaines après le début du traitement. Pendant le traitement, il est conseillé d’utiliser de préférence des shampoings doux, d’utiliser une brosse à cheveux à poils souples, et d’éviter tout traitement agressif pour les cheveux comme une coloration. Si la chute intégrale des cheveux survient, votre médecin pourra vous prescrire une perruque ou une prothèse capillaire. Une fois le traitement terminé, les cheveux repousseront.

Effet secondaire du Taxol : Douleurs articulaires et musculaires

douleur musculaire  Taxol

Des douleurs au niveau des muscles et des articulations peuvent survenir à la suite du traitement. Dans ce cas, boire beaucoup d’eau pourra vous soulager. Votre médecin peut également vous prescrire du paracétamol.

Effet secondaire du Taxol : Neuropathie périphérique

Le Taxol peut provoquer des sensations d’engourdissement ou des picotements aux extrémités des bras et des jambes. En général, ce type de manifestations, appelé neuropathie périphérique, cesse à la fin du traitement. Dans certains cas, ces manifestations persistent sous une forme atténuée.

Effet secondaire du Taxol : Réactions allergiques

Il est possible que l’administration de Taxol déclenche certaines réactions allergiques telles que de la fièvre, des frissons, des démangeaisons, des sensations de malaise ou des rougeurs. Si vous observez ces réactions, avertissez en votre médecin. Des médicaments anti allergiques peuvent vous êtres administrés avant l’injection afin de les contrer.

Effet secondaire du Taxol : Nausées et vomissements

La chimiothérapie par administration de Taxol peut occasionner des nausées et des vomissements. Des médicament anti-vomitiques vous seront prescrits avant chaque cycle de chimiothérapie. Fractionner les repas, manger des petites quantités, éviter les aliments difficiles à digérer (tels que les aliments gras, frits ou épicés) et éviter la position allongée peut contribuer à soulager les nausées.  En cas de vomissements, avertissez-en à votre médecin, mais n’interrompez pas votre traitement.

 

Mises en garde du Taxol (paclitaxel)  

 

Quelle hygiène de vie adopter pendant la chimiothérapie par Taxol ?

Fumer peut aggraver les lésions buccales, ce qui peut ensuite entraîner des infections. Si vous fumez et ne parvenez pas à arrêter, parlez-en à votre médecin qui pourra vous accompagner. L’alcool est à éviter le jour de la chimiothérapie et quelques jours après. Comme la cigarette, l’alcool peut également aggraver les lésions buccales.

Ne vous exposez pas au soleil pendant le traitement, ou utilisez un écran total. Un traitement par chimiothérapie assèche la peau, ce qui la rend plus sensible aux coups de soleil.

Interactions à éviter avec le Taxol

Consultez votre médecin avant toute prise de médicament. Même les médicaments vendus sans ordonnance peuvent interagir avec le traitement par Taxol. De même, informez votre médecin de tout traitement habituel avant de commencer votre chimiothérapie, y compris les compléments alimentaires, les vitamines et les plantes médicinales.

Enfin, le Taxol n’est pas compatible avec l’ingestion d’oranges amères ou de pamplemousses.

Combien de temps pour éliminer le Taxol ?

Il est difficile de déterminer précisément combien de temps est nécessaire pour éliminer le Taxol, mais on sait qu’il faut plusieurs jours au Taxol pour être éliminé par l’urine et les selles. Il est important de refermer le couvercle de la cuvette des toilettes avant de tirer la chasse d’eau afin d’éviter toute projection.