Lundi au Vendredi de 8h à 20h

Fermé Samedi et Dimanche

26 Boulevard Victor Hugo

92200 Neuilly-sur-Seine

Allaitement après traitements du cancer du sein

Cancer du sein : l’allaitement après les traitements contre le cancer est-il possible ?

Bien que cela soit rare, le cancer du sein peut survenir durant la grossesse ou l’allaitement, phénomène qui concernerait entre 300 et 500 femmes chaque année en France. Dans ce contexte, la question de l’allaitement durant et après les traitements prescrits pour lutter contre la maladie se pose, ces derniers, très agressifs, pouvant représenter un danger pour l’enfant.

Par ailleurs, certains médecins déconseillent l’allaitement après un traitement contre le cancer du sein pour amoindrir les risques de récidive, quand bien même cette pratique s’avèrerait protectrice.

 

Cancer du sein : l’allaitement pendant le traitement

Le traitement du cancer du sein fait appelle à plusieurs armes thérapeutiques, souvent combinées. Dans la plupart des cas, il s’agit traditionnellement de la chimiothérapie, de la radiothérapie et de la chirurgie mammaire.

Le traitement chirurgical consiste soit en une ablation de la tumeur cancéreuse et des tissus avoisinants (tumorectomie), soit en une ablation du sein entier (mastectomie). La tumorectomie est aussi nommée chirurgie conservatrice, puisqu’elle vise à conserver les tissus sains de l’organe mammaire.

L’allaitement est déconseillé avant une chirurgie mammaire, car il a tendance à engendrer des fluctuations de l’organe mammaire et une hypervascularisation pouvant entraîner des complications.

La chimiothérapie est une thérapie médicamenteuse, généralement composée de plusieurs substances antitumorales hautement toxiques. Il n’existe, à ce jour, que peu de recul sur l’excrétion de ces toxines par le lait maternel, mais, par mesure de précaution, l’allaitement durant la chimiothérapie est interdit.

Lorsque d’autres thérapies médicamenteuses sont utilisées, telles que l’hormonothérapie, le risque d’intoxication de l’enfant via le lait maternel demeure élevé, et l’arrêt de l’allaitement est inévitable.

En revanche, en cas de radiothérapie externe sans thérapies médicamenteuses additionnelles, l’allaitement est généralement jugé sécuritaire. Il est cependant indispensable de vérifier si vous pouvez allaiter votre bébé sans danger durant cette période auprès de votre équipe médicale.

Notez toutefois que la radiothérapie peut endommager le sein traité et diminuer, voire supprimer, la production de lait. Dans ce cas, il est toujours possible d’allaiter avec le sein controlatéral.

Cancer du sein : l’allaitement après le traitement

Allaiter après une chirurgie mammaire

Cancer du sein  l’allaitement après le traitementEn cas de double mastectomie (ablation totale des deux seins), l’allaitement sera impossible. En cas de mastectomie ou tumorectomie unilatérale, la jeune maman peut utiliser le sein non opéré (controlatéral) pour allaiter son enfant sans danger.  Dans ce cas, il convient de noter que la mère produira généralement suffisamment de lait pour allaiter son enfant à l’aide de son seul sein intact.

En cas de chirurgie conservatrice, double ou unilatérale, la jeune maman peut parfois allaiter en utilisant le ou les seins opérés. Néanmoins, de multiples critères peuvent impacter l’allaitement à l’aide du sein opéré, notamment la quantité de tissus ôtés lors de la tumorectomie et le confort de la mère et de l’enfant.

L’opération peut en effet laisser des séquelles douloureuses, rendant l’allaitement pénible. Quant au nourrisson, il peut avoir des difficultés à téter un mamelon reconstruit. Des atteintes fonctionnelles consécutives à l’opération, au niveau des nerfs, des canaux ou de la vascularisation, peuvent également gêner la lactation, où l’empêcher tout à fait.

Cependant, il convient de bien noter que la reconstruction mammaire n’est pas systématiquement un frein à l’allaitement, et qu’il est notamment possible d’allaiter avec des prothèses mammaires.

 

Allaiter après une radiothérapie

Après un traitement par radiothérapie, les tissus du sein traité tendent à se fibroser, ce qui peut diminuer ou empêcher la production de lait. Par ailleurs, l’aspect et la texture du mamelon sont parfois altérés, rendant la tétée difficile pour le nourrisson.

Cependant, il n’y a pas de vérité générale sur l’allaitement après une radiothérapie, car tous les cancers sont uniques, et leurs traitements et conséquences le sont tout autant. Dans les faits, rien n’empêche une jeune maman de tenter d’allaiter son enfant avec son sein traité après un cancer, cette pratique étant tout à fait sécuritaire pour la mère et l’enfant. Il faut néanmoins être consciente que certaines difficultés peuvent se poser, notamment lorsque le recours à une thérapie agressive a durablement altéré l’aspect et/ou le fonctionnement du sein.

 

Allaitement après un cancer du sein, quels sont les risques ?

Allaiter après un cancer du sein n’est pas risqué, ni pour la mère ni pour le bébé, quelles que soient les thérapies utilisées pour lutter contre la maladie.

Cette pratique serait même bénéfique pour la jeune maman et pour son bébé, l’allaitement ayant des vertus protectrices contre le cancer du sein, et le lait maternel étant l’alimentation la mieux adaptée au nourrisson. Par ailleurs, l’allaitement est une activité qui aide à renforcer le lien d’attachement entre la mère et l’enfant et peut avoir des impacts positifs sur le moral et le bien-être de la patiente, que la maladie peut mettre à rude épreuve.

Néanmoins, certains praticiens déconseillent l’allaitement après un cancer du sein ou imposent une durée de sevrage, généralement chez les femmes présentant un fort risque de récidive. De fait, l’allaitement ne constitue pas un facteur de risque en lui-même, mais il est à même de compliquer la surveillance post-cancer en modifiant la densité des tissus mammaires.

Un sevrage de deux mois ou, dans certains cas, une interdiction totale d’allaiter, peut être imposée par l’équipe soignante, afin de permettre au sein de retrouver rapidement une densité plus faible, qui offre une meilleure lecture des mammographies et écographies de contrôle.

L’allaitement après un cancer du sein n’est strictement impossible qu’en cas de double mastectomie ou, éventuellement, de double tumorectomie.

Lorsqu’un seul sein est traité, le sein controlatéral (non atteint par le cancer et non opéré) permet aux femmes d’allaiter normalement leur enfant, et produit généralement suffisamment de lait maternel pour un bébé. Même si cela est plus compliqué, allaiter son bébé à l’aide de son sein opéré peut aussi être possible, bien que cela varie en fonction du traitement reçu et des séquelles engendrées par la thérapie.

SOURCE :

https://www.cbcn.ca/fr/blog/our-stories/Breastfeeding-And-Breast-Cancer